Biographie

Marcel Vanaud entre au Conservatoire de Bruxelles et travaille sa voix avec Frédéric Anspach. Il obtient un premier prix de chant avec la plus grande distinction et un premier prix d'art lyrique. Il va  ensuite au Conservatoire de Liège chez Pierre Fleta et obtient un diplôme supérieur . Il  est ensuite lauréat de plusieurs concours internationaux.

Il débute à l'ORW dans le rôle d'Orfeo, Orfeo et Euridice, (Glück), puis interprète Papageno, Die Zauberflöte, Ourrias, Mireille, Escamillo, Carmen et Lescaut, Manon Lescaut. Plus tard, il se produit au Théatre Royal de la Monnaie dans Le Nozze di Figaro, La Bohème, Don Giovanni et Cosi fan tutte.

En 1982, il fait ses débuts aux U.S.A, à Pittsburgh, dans L'enfant et les Sortilèges, sous la direction d'André Previn. Un an plus tard, il chante le rôle du Grand-Prête, Alceste (Glück) et se produit dans un Ballo in Maschera, au Grand Théatre de Genève. En 1984, il se produit au New York Opera dans Les pêcheurs de Perles. En 1986, il chante dans Cosi fan tutte, production de le La Monnaie, à Paris et à Vienne. Il enregistre Les contes d'Hoffman pour EMI et interprète le rôle-titre des Nozze di Figaro au Festival de Santa Fe. En 1987, Marcel Vanaud poursuit sa carrière internationale en interprétant Lescaut à Montréal, et l'année suivante à San Franscisco. Puis il se produit dans Don Giovanni à Bruxelles, dans Don Carlo à Tulsa (Oklahoma) et dans l'Enfance du Christ au Théatre du Châtelet.

Il a également effectué plusieurs enregistrements discographiques: un récital d'airs d'opéras avec l'orchestre de l'ORW sous la direction de Robert Bléser (Le perron, 1982), Les Béatitudes, C.Franck (choeurs de Radio-France, nouvel orchestre philharmonique de Radio-France, sous la direction d'Armin Jordan), Les contes d'Hoffmann, Offenbach (orchestre de la Monnaie, sous la direction de Sylvain Cambreling), Le Roi d'Ys (aux côtés de Barbara Hendricks, avec l'orchestre de R-F, sous la direction de d'Armin Jordan, ERATO, 1988). Il a également participé à l'enregistrement de la Marseillaise sous la direction de Michel Plasson.

En 1989-90, il joue le rôle de Giorgio Germont, La Traviata, au Palais des Sports de Liège. Pour la première fois, il prend le rôle d'Athanaël, Thaïs, à l'Opéra d'Avignon, repris à Liège un peu plus tard.Il fait ses débuts à la Scala de Milan dans Docteur Faustus (Manzoni), mis en scène par Bob Wilson. En 1990, il chante dans Simon Boccanegra et Don Carlo à l'Opéra des Flandres. Cette même année, il enregistre également Oedipe (Enesco) pour EMI et interprète Faust aux Chorégies d'Orange. En 1991, il fait ses débuts à l'Opéra des Pays-Bas dans Iphigénie en Tauride et remporte un énorme succès à l'Opéra Comique dans Les Pêcheurs de Perles, ainsi qu'au Maggio Musicale Fiorentino, dans le rôle-titre de Cardillac. En septembre, il joue le rôle de Chorèbe, Les Troyens, sous la direction de Charles Dutoit à Los Angeles. E, 1991-92, il chante son premier Capriccio à Strasbourg, Le Roi d'Ys à Rouen et La Damnation de Faust pour les festivités du 25ième anniversaire de l'Opéra Royal de Wallonie. En, 1992-93, il chante dans la Traviata à Los Angeles et joue le rôle de Wolfram, Tannhaüser à Rouen, il se produit également au Lyric Opera de Chicago dans le Cid aux côtés de Placido Domingo et chante Ourrias, Mireille, à l'Opéra Comique. Les années suivantes, il chante Stiffelio au Staatsoper de Vienne, Rigoletto à Saint-Etienne et au Rendano de Cosenza. Il interprète également Béatrice et Bénédict à La Monnaie, Le Roi Arthus du Chausson et le Trouvère à Montpellier, Werther à Gênes, Le Château des Carpathes  Lyon et à l'Arsenal de Metz, Tosca (Scarpia) à Saint-Etienne, Las Palmas et Cosenza, La Reine de Sabba à Saint-Etienne, Danton's Tod de von Einem, Nabucco, Attila (Ezio), il Trovatore et Tosca à Liège , Carmen à Amsterdam., Oedipus Rex à Nice, L'Enfance du Christ à Buenos Aires, Aïda à Genève, Simon Boccanegra et Thaïs à Toulon, La Traviata à Carcassonne, Maastricht et Liège avec l'ORW et à Macao, Falstaff à Strasbourg, La Damnation de Faust à Saint-Etienne, Manon Lescaut à Séville.......

Marcel Vanaud est également professeur de chant au Conservatoire Royal de Bruxelles.  Il a  enregistré un CD des grands airs de Verdi ainsi que des  grands airs de l'Opéra Français sous la direction de Roger Rossel (Lygia Digital).

 

_________________________________________________

 

After studying in Brussels Conservatoire and in Liége, he spent seven years with Opéra de Wallonie before beginning his international career at La Monnaie in Brussels in the three Mozart/DaPonte operas.

A regular guest at opera houses all over Europe and in North and South America, his repertoire includes Verdi's Nabucco, Ezio (Attila), Francesco (Masnadieri), Stanker (Stiffelio), Miller, Luna, Germont, Boccanegra, Renato, Carlo (Forza del Destino), Rodrigue, Iago and Ford as well as other Italian baritone parts, the main French bariton Martin roles, and Wagner's Dutchman. 

He made his La Scala debut in the premiere of Giacomo Manzoni's Dr. Faustas, and he has also appeared in Hindemith's Cardillac, Gottfried von Einem's Danton's Tod and Igor Stravinsky's Oedipus Rex. He sang Vitellius in EMI's recording of Massenet's Hérodiade under Michel Plasson; and he has also recorded a CD recital of Verdi baritone arias.

 

_________________________________________________

 

Der in Ixelles/Belgien geborene Bariton Marcel Vanaud startete schon früh seine internationale Karriere, die ihn an die großen Opernhäuser in Genf, Wien, Paris, Amsterdam Antwerpen, Florenz, Los Angeles, Chicago u.a. brachte. Dort schuf er sich einen Namen als wichtiger Interpret im französischen Opernfach und als Verdi-Bariton. Seit er 1998 an der Mailänder Scala für die Produktion von Manzonis „Doctor Faustus“ eingeladen war folgten weitere Partien wie Cardillac (Hindemith) beim Maggio Fiorentino, Danton (von Einem „Danton’s Tod“) und Stankar (Verdi „Stiffelio“) in Wien, Claudio (Berlioz „Béatrice et Bénédict“) in Brüssel, die Titelpartie in „Le Roi Arthus“ (Chausson) in Montpellier, Amonasro (Verdi „Aida“) in Genf, Dublin und Straßburg. Seinen ersten Holländer (Wagner) sang er in Erfurt und Liège und debütierte als Golaud (Debussy „Pelléas et Mélisande“) in Nizza sowie als Don Pasquale (Donizetti) in Dublin. Die Saison 2010/11 führt ihn u.a. als und als Vater Germont (Verdi „La traviata“) nach Rouen. Als Des Grieux („Manon“ Massenet) war und ist er in Avignon, Reims, Saint Etienne, Hong Kong, Vichy und Liège zu hören.

 

Pour télécharger ma biographie en divers formats (Word, Pdf), allez à la page Téléchargements

N'hésitez pas à me contacter :

Vanaud